La mesure ou la régulation de niveau est déterminée lorsque les liquides ont atteint un niveau défini (hauteur de remplissage) dans des récipients. La méthode de mesure dépend du type de liquide, des exigences de précision ou encore des normes environnementales. Celle-ci peut être réalisée soit par une détection de niveaux-limites, soit par une mesure en continu selon la précision souhaitée.

Les applications industrielles de mesure de niveau imposent des exigences particulières à chaque capteur utilisé pour la surveillance. Il s’agit souvent de liquides particulièrement fluides ou extrêmement visqueux ainsi que de produits chimiques agressifs. De plus, il faut souvent répondre à des exigences thermiques et mécaniques élevées en matière de résistance à la pression, aux chocs et aux vibrations.

Cela comprend également la détermination des niveaux inférieurs ou supérieurs à un niveau de remplissage. On distingue les méthodes de mesure suivantes :

  • La détection de niveaux-limites permettant de surveiller un ou plusieurs niveaux de liquides et de les gérer. Les applications courantes sont la commande de pompes ou la protection contre le débordement ou la marche à vide (marche à sec ou le trop-plein d’un réservoir).
  • La mesure en continu d’un liquide permettant d’indiquer, par une valeur numérique, le degré de remplissage en pourcentage ou en unité volumétrique (litre, m³, …) de manière analogique ou numérique..
  • La mesure combinée du niveau de remplissage, les deux méthodes pouvant être utilisées de manière combinée. Le choix de la méthode de mesure dépend avant tout du type de fluide à mesurer (liquide ou solide).

Vous avez un projet ?
Vous avez besoin d'un devis ?

Nous sommes à votre disposition pour vous aider et vous conseiller dans sa réalisation.